Groupe de champs
Tchad: Une journée typique

Un métier, une journée, des rencontres, des discussions, MSF

Plusieurs personnes me demandent de décrire une journée typique. C’est un peu difficile pour plusieurs raisons : déjà je suis toujours dans la phase de découverte de mon travail, en plus comme je vais dans pas mal d’endroits, c’est compliqué. Mais je vais essayer.

Prenons le lundi par exemple. Le réveil sonne à 6h15, il fait déjà jour. Je m’habille /mange /me brosse les dents tout ça, prends mon anti-paludisme et grimpe dans le camion pour aller á l’hôpital. On commence avec la réunion de toute l’équipe  MSF (tout le personnel médical et clinique mobile, le personnel logistique, les ressources humaines et la finance, les personnes responsables de l’assainissement des eaux, la coordinatrice de projet qui est notre boss à tous et toutes), avec un point résumé de la semaine précédente sur toutes les branches d’activités, ainsi que sur la sécurité. Ça a peut-être l’air chiant, mais c’est très utile et nécessaire pour que chacun.e puisse savoir ce que les autres font.

Après avec mon équipe, on récupère tous les médicaments de la semaine pour le centre que l’on va aider ce jour-là (donc on vérifie la commande, on compte, on signe etc…), les malles d’urgence (une mallette avec du matériel médical dont vous pourriez avoir besoin en cas d'urgence, comme des médicaments de base, des gants stériles, un sac respiratoire...) et deux glacières avec des médicaments et vaccins que les centres ont pas (ils n’ont pas l’électricité, ). Ensuite départ. 

 
Le natte d'attente. Photo: Liza Courtois / MSF.
 

On arrive, on serre des mains (moins maintenant à cause de l’épidémie de choléra, dont je parlerais une autre foi) et chacun prend sa place. Les sage-femmes vont sage-femmer, l’assistant nutritionnel va assister nutritionnelement, le pharmacien dans la pharmacie et l’infirmier nurse (l’infirmier infirme ça marche moins…).

Moi je passe de l’un à l’autre en vérifiant que tous les outils sont bien utilisés (les fiches de suivis, les registres…), que les auscultations sont faites correctement, que le matériel utilisé est propre. Bref, je supervise quoi. Mon équipe doit former le personnel sur le terrain et je m’assure que c’est fait. Là parfois c’est pas facile, le personnel non-MSF ne parle pas forcément français. On se débrouille. J’assiste à plein de conversations en arabes en essayant de distinguer les mots. 

Image shows a woman in a bright pink dress cradling a crying newborn

Le premier bébé que j’ai vu naître. Photo: Liza Courtois / MSF.

A 14h30 on s’en va, les centres sont au max à 30 km mais comme il n’y a pas de routes ça peut prendre du temps. 
 
A l’arrivée on range le matériel, mon équipe  rentre chez eux et je rejoins le superviseur Tchadien qui pendant ce temps est allé.e visiter les centres de Am Timan. ils sont en train d’entrer les données sur l’ordi (combien d’enfants dans le programme de nutrition, combien de nouveaux cas, combien de décès, combien de paracétamol ont été donné , combien de tests de palu, etc). Je vérifie tout ça, calcule s’il va bientôt leur falloir du matériel, on s’échange deux trois informations si besoin et puis ils s’en vont. 
 
Je regarde mes mails, je réponds, j’en envoie si besoin.
 
Et puis je rentre manger, parce qu’une journée de 9h de boulot le ventre vide ça suffit. Parfois je continue à travailler un peu si besoin. Sinon, je bouquine (pour le travail et pas pour le travail), j’écris (ce blog et d’autres trucs), je discute avec quelques collègues internationaux. Je fais un peu de sport (une personne merveilleuse m’a donné une corde à sauter avant mon départ, c’est fantastique), et prends une douche (l’eau n’est pas chauffée, la nuit il fait juste 20-25 alors le matin c’est vraiment glacé). Enfin, je vérifie que je n’ai pas de criquets/scarabées/souris/insectes à l’acide ou autre joyeuseté sur moi (genre pris dans mes cheveux) et/ou dans mon tukul et puis je me réfugie sous ma moustiquaire. 
 
Voilà. Ma routine.

Lire plus de...
> billets de Liza
> billets des infirmières
> billets du Tchad