Groupe de champs
En formation Ebola à Bruxelles

Savoir que cette formation a été conçue et enseignée par ceux qui ont 20 ans d'expérience m'a donné la garantie qu’elle serait précieuse

MSF Belgique travaille dans des contextes "Ebola" depuis de nombreuses années... Presque 20 ans... Alors ils ont d’énormes connaissances à propos du comportement à adopter pour rester en sécurité, du contrôle de l'infection et de la gestion des patients. Ils ont récemment élaboré une formation « pour assurer que les personnels disposent d'une connaissance suffisante de la maladie et ses modes de transmission, et soient capables d'adopter un comportement sécuritaire et de travailler efficacement dans un Centre de Management d’Ebola bien conçu (Ebola Management Center en anglais, ou EMC). »

L'objectif est d'élargir le nombre de personnes formées de manière à augmenter la base de ressources humaines sur le terrain gérant l’épidémie. La formation dure deux jours complets et les participants varient : on trouve des professionnels de la santé, des spécialistes de l'eau et de l’assainissement de MSF, mais aussi des représentants d'autres ONG qui travaillent également dans le contexte Ebola (ou espèrent à l'avenir). MSF Belgique a mis en place une zone dans leur centre de formation qui ressemble à la disposition d'un EMC pour nous aider à comprendre le flux de la circulation (du propre au sale, etc.) et de pratiquer diverses activités.

Ebola training in Brussels © Kimberly Larkins

Formation Ebola à Bruxelles © Kimberly Larkins

Me in my personal protective equipment while training in Brussels © Kimberly Larkins

Photo de droite : Moi dans mon équipement de protection contre Ebola pendant la formation © Kimberly Larkins

L'ordre du jour pour la formation variait de conférences didactiques (la maladie, la gestion de l'épidémie, la mise en place des EMS, etc.) à l'expérience pratique (enfiler correctement son équipement de protection contre Ebola, le retirer en toute sécurité, comment nettoyer les zones contaminées, comment déplacer un patient, etc.). Nous avons utilisé l’EMC du centre de formation pour faire des exercices tel qu’aider un patient arrivant en ambulance, le nettoyer, comment gérer un cadavre, nettoyer ses fluides corporels... Tout en étant habillée avec l’équipement de protection anti Ebola. Inutile de dire que c’était une excellente façon d'apprendre puisqu’il n'y avait pas de risque.

Alors que je n’étais pas particulièrement nerveuse à l’idée de travailler dans un contexte Ebola, j’étais vraiment intéressée par le fait d’en apprendre plus sur la manière dont je pouvais me protéger et protéger les autres d’une éventuelle exposition au virus. Participer à cette formation a été très important pour moi car j’espérais que ça pourrait répondre à mes nombreuses questions et me donner les informations nécessaires pour être en mesure de me concentrer sur mon travail plutôt que sur mon environnement.

Savoir que cette formation a été conçue et enseignée par ceux qui ont 20 ans d'expérience m'a donné la garantie qu’elle serait précieuse. En outre, de nombreux personnels juste de retour de missions Ebola au Liberia, en Sierra Leone et en Guinée nous ont aidés pour les exercices pratiques, conférant un vrai sens de la réalité à la gravité du travail que nous faisons. Et d’après leurs récits, il n'y a aucun doute que notre travail est grave et important.

Comment est équipé un personnel de santé pour lutter contre Ebola ?

Survolez l'image pour activer les légendes ou cliquez ici pour l'afficher en plus grand.