Groupe de champs
Mon aventure débute

Alors me voici, à Bangui, en République centrafricaine, et ce, pour les six prochains mois.

Mon aventure avec Médecins Sans Frontières (MSF) débute. C’est ma deuxième journée à Bangui, capitale de la République centrafricaine. C’est le dépaysement complet…

Je suis partie dimanche 7 avril 2013 d’Ottawa au Canada. Des adieux difficiles : je laisse mon époux et mes deux enfants (9 et 11 ans) derrière. Toute la famille me soutient à 100 % mais il reste toujours un peu de ce sentiment de culpabilité de les laisser tous au Canada alors que je pars pour aider de plus démunis en Afrique. J’imagine que cela fait partie de l’expérience…

L’expérience… pourquoi maintenant, pourquoi là-bas? J’ai toujours été une personne généreuse, qui donne de son temps et qui veut aider. Ma profession d’infirmière remplit bien ce besoin que j’ai de partager et d’aider les gens. Dernièrement, je voulais donner plus, je voulais faire plus.

Nous entendons tous parler de ces endroits, loin, loin, où les besoins sont énormes et où les ressources sont réduites. Bien sûr, dans un pays comme le Canada, nous sommes tellement bombardés par de telles informations que nous devenons quasi immunisés contre elles. Nous les entendons mais ne réagissons pratiquement pas. C’est bien triste, mais c’est notre réalité de « bien nantis ».

En décidant de participer à une mission humanitaire, j’ai dû faire un peu de recherche afin de trouver l’organisme qui répondait le mieux à mes valeurs. MSF semblait ressembler à ce que je cherchais. J’ai été chanceuse : une soirée d’information se tenait à Ottawa, peu après ma décision. Et je n’ai pas été déçue : MSF EST l’organisme qui me ressemble le plus de par ses valeurs d’impartialité, de neutralité, d’indépendance et de réponse aux besoins médicaux humains les plus pressants dans la plus grande dignité.

S’ensuit l’envoi de ma candidature, l’entrevue (une heure trente!), l’acceptation au sein de l’organisation, la formation à Toronto, Canada (Welcome Days) et à Bonn, Allemagne (Pre Departure Training) et le grand départ! Et tout cela en à peine trois mois! Quand les choses doivent arriver, elles arrivent! Et vite!

Alors me voici, à Bangui, en République centrafricaine, et ce, pour les six prochains mois.

Mon aventure sera à suivre…

À bientôt!

Janique