Groupe de champs
Scènes de la vie quotidienne...ou La Petite Vie!

C’est à mon avis,  un des grands charmes de la vie à Shamwana :  les gens se saluent continuellement et s’interpellent souvent par le terme « Papa » ou « Maman »!

- « Bonjour! Papa Denis! Saulanga? »  

 - « Biampé! Maman Neshila! »

Telles sont les salutations échangées entre moi et notre ménagère chaque matin, sans parler des lumineux sourires accompagnant ces simples mots. C’est à mon avis,  un des grands charmes de la vie à Shamwana :  les gens se saluent continuellement et s’interpellent souvent par le terme « Papa » ou « Maman »!  Que ce soit entre congolais et expat, jeune et vieux, homme et femme, ainsi vont les interpellations réciproques!  L’utilisation de ce terme a une connotation très chaleureuse, affectueuse presque. Ce qui fait que les simples salutations sont immédiatement empreintes de proximité et de chaleur humaine.  L’usage de « papa » et  « maman » révèle aussi toute l’importance de la famille dans la culture congolaise, et de la pression sociale en faveur du mariage et de la nécessité de faire des enfants. Cela se manifeste très clairement lorsque, par exemple, un nouvel expat doit se présenter à tout le monde pour la première fois, lors du meeting matinal quotidien.  La question qui lui est posée invariablement par les membres du staff national (la seule qui les intéresse vraiment!) c’est : «  Quel est ton statut marital, et combien as-tu d’enfants? » C’est un fait, les célibataires sont peu nombreux ici, et font souvent figure de « bibittes rares ».