Groupe de champs
La visite au « cheuf »…

Pour ce qui est du chef de village, - car il y en a bien un- nous ne l’avons pas encore rencontré. Le titre de chef de village se transmet de père en fils, que tu sois intègre ou complètement pourri…

La visite au chef du village aura été intéressante, à défaut d’être exotique…pas d’os dans le nez, ni cadeau de bienvenue…Après avoir traversé le village sur la route menant à Kisele, une maison de brique un peu plus grande que les autres, avec sur son terrain, un vaste four à cuire les briques de terre en pleine opération. Après quelques minutes d’attente, installés sur des chaises en bois à l’ombre d’une paillotte, arrive enfin le « cheuf ».

Dans la cinquantaine, affublé d’une casquette, l’air un peu beurré – on venait de le réveiller de sa sieste-. Après les présentations d’usage, il nous souhaitera la bienvenue et nous entretiendra en termes généraux de la communauté. Il confirmera que la situation se stabilise, que les gens commencent à s’installer; il vantera les installations de santé de MSF, qui ont amélioré la vie de ces gens autrement si isolés. Notre conversation sera interrompue par un défilé de jeunes gens chantant et dansant et se dirigeant vers le centre du village : il s’agit de l’équipe de foot de Kisele, venant affronter l’équipe de Shamwana. Ils ont fait le chemin à pied ( en courant???) depuis leur village situé à environ 13 km :ils ont l’air gonflé à bloc, c’est paraît-il la meilleure équipe de la région…Ca va chauffer ce soir…

Sur le chemin du retour, Didier nous apprendra que le chef de village est en fait le chef de groupement, une unité administrative réunissant une trentaine de petits villages des alentours. Comment est-il choisi, élu? Dieu seul le sait. Mais chose certaine, on doit maintenir des  liens avec lui,  car il peut être une source d’information.

Pour ce qui est du chef de village, - car il y en a bien un- nous ne l’avons pas encore rencontré. Le titre de chef de village se transmet de père en fils, que tu sois intègre ou complètement pourri…