Groupe de champs
De retour en République centrafricaine

Ce sera mon dernier petit-déjeuner ‘américain’ pendant un certain temps, donc je vais reprendre encore un peu d’œufs brouillés au buffet avant de partir d’ici. Prochain arrêt, Bangui.

Je suis en train de prendre mon petit déjeuner à New York. Je devais partir pour la RCA il y a trois jours, mais la récente tempête de neige à Washington DC a retardé la délivrance de mon visa. Du coup, je pars aujourd’hui avec un vol de JFK, destination Bangui, avec une escale de douze heures en Afrique du Nord. J’ai profité des trois jours supplémentaires pour travailler sur ma liste de choses à faire avant mon départ, dont une visite à ma mère et à ma sœur pour mon dernier jour.

Ce sera ma troisième mission avec MSF et la deuxième fois que je me rends en RCA. J’étais là-bas en septembre 2012 pour travailler dans un hôpital MSF, situé à l’ouest du pays. Dès que vous visitez un pays qui n’est pas le vôtre, vous ne pouvez pas vous empêcher de suivre les nouvelles internationales d’une manière un peu différente. Depuis 2012, j’ai suivi de près les nouvelles sur la RCA et l’évolution du conflit, en accordant une attention particulière aux noms des différentes factions ainsi que sur la façon dont le conflit était décrit par les différentes presses internationales. J’ai vu la médiatisation grandissante de ce pays, l’aggravation de la crise et des images déchirantes, de plus en plus terribles. Alors quand on m’a demandé d’aller en RCA de nouveau, j’ai dit oui, car je souhaite voir ce qui a changé là-bas.

Si l’on peut qualifier de routine une chose que vous n’avez faite que trois fois, il me semble avoir suivi ma routine à moi pour me préparer à cette mission. Je me souviens de ce que Tony Danza (acteur de la série américaine ‘Taxi’ des années 80) a dit à propos du film Rocky III : “c’est le meilleur film de Rocky depuis Rocky I“. Jusqu’à maintenant, j’ai vécu l’enthousiasme initial, les sentiments de culpabilité de laisser les enfants, les rêves anxieux remplis de symbolisme évident, la liste des choses à faire avant mon départ (qui devrait d’ailleurs s’appeler ‘liste des choses qui seront, pour la plupart, faites avant le départ’) ainsi que d’autres choses encore qu’il vaut mieux ne pas mentionner dans ce blog. J’anticipe la chaleur en RCA, le fait d’être si près de l’équateur qui fait que le lever et le coucher du soleil ainsi que la lumière du jour restent pratiquement inchangés ; je pense au remord habituel que j’ai ressenti pendant les premiers jours de ma mission précédente avec MSF, lorsque ma famille me manquait et que je me demandais ce que je faisais là ; je pense enfin au mélange de frustration et de plaisir d’être dans un pays de langue française et à l’excitation d’être en Afrique au milieu d’une crise.

Ce sera mon dernier petit-déjeuner ‘américain’ pendant un certain temps, donc je vais reprendre encore un peu d’œufs brouillés au buffet avant de partir d’ici. Prochain arrêt, Bangui.