Groupe de champs
En arrivant à Malemba

Notre objectif dans 15 jours : avoir vacciné 100 000 enfants entre 6 mois et 10 ans et faire disparaître cette maladie de Malemba.

Quand je suis partie de Paris, tout ce que je savais, c’est que je partais en RDC, à Malemba Nkulu plus précisément pour participer à une campagne de vaccination contre la rougeole dans une région où cette maladie fait des ravages. Je ne connaissais rien de la RDC et encore moins rien sur Malemba. Quant à la rougeole, je savais que moi j’avais été vaccinée quand j’étais petite mais rien de plus.

Après un long, très long voyage et des avions de plus en plus petits, j’ai enfin découvert Malemba. Des routes de sable rouges qui délimitent des parcelles rouges elles aussi. De petites maisons brunes et des haies encore vertes, quelques chèvres qui broutent tranquillement et qui n’ont pas l’habitude de voir passer des voitures. Et le ciel. Bleu. Immense. Et climatiquement parlant, les premiers jours sont chauds ! Très chauds !

Mais pas le temps de faire du tourisme, je suis tout de suite plongée dans le bain, la préparation de la campagne de vaccination est déjà lancée ! Il faut encore obtenir l’autorisation d’utilisation des vaccins, valider les sites de vaccination, former les équipes, stocker les ice packs, … tout le monde s’active dans tous les coins. A côté de ça, notre hôpital tourne lui aussi à plein régime. L’épidémie de rougeole est très virulente et il faut augmenter le nombre de lits, réhabiliter les locaux, recruter les équipes… Les jours passent à une allure folle !

Hier, c’était le lancement officiel de la campagne de vaccination. Le Médecin Chef de Zone, l’Administrateur du Territoire, tous les officiels de la région et les représentants MSF ont sillonné la ville pour annoncer au mégaphone l’ouverture des festivités dès le lendemain. Après un petit discours officiel au centre de santé de Mukomutombo, nous avons tous levé nos verres au succès de cette campagne. Mais pas le temps de traîner pour les équipes MSF ! Il faut rentrer à la base préparer les glacières qu’on charge très tôt dès le lendemain pour aller approvisionner les sites de vaccination dès l’aube car la vaccination doit démarrer à 7h.

Du coup, ce matin, c’est à 4h30 que les équipes se retrouvent à la base et c’est alors un grand ballet de voitures, motos, glacières… Tout le monde est à son poste et sait ce qu’il doit faire. C’est impressionnant de voir enfin partir ces milliers de vaccins aux 4 coins de la zone de Malemba alors que ça fait maintenant presque 1 mois qu’on prépare cette opération !

Vers 9h, c’est l’accalmie à la base. Toutes les voitures sont parties, on va maintenant se reposer un peu avant de se remettre à la préparation du lendemain. Mais sur les sites, l’activité bat son plein ! Des files d’enfants se forment devant nos sites de vaccination. Et toute la journée, malgré un soleil de plomb, les équipes des centres de santé aidées des superviseurs MSF vaccinent, vaccinent encore et vaccinent toujours…

Pour cette première journée, c’est plus de 15300 enfants qui seront ainsi vaccinés. Un vrai succès. Tout le monde a le sourire ce soir. Et malgré la fatigue, nous sommes tous extrêmement motivés pour les prochains jours. Notre objectif dans 15 jours : avoir vacciné 100 000 enfants entre 6 mois et 10 ans et faire disparaître cette maladie de Malemba.