Feldgruppe
MSF au Malawi

Déjà classé parmi les pays les plus pauvres au monde, le Malawi est confronté à une grave crise économique, se traduisant entre autres par une dépréciation importante de la devise nationale, tandis que les financements internationaux directs dont bénéficiait le pays sont gelés suite à des accusations de corruption au sein du gouvernement.

Le système de santé malawite souffre d'un grave manque de personnel médical qualifié : le pays compte un médecin pour 50 000 habitants, l'un des taux les plus faibles au monde. De plus, le personnel médical travaille en grande majorité dans les centres urbains, tandis que environ 85% de la population vit dans les zones rurales.

Malgré cela, au cours des quinze dernières années le pays a accompli d'importants progrès dans la lutte contre le VIH. Dernière avancée en date, l'adoption en avril 2014 des recommandations de l'OMS, portant le seuil de CD4 pour la mise sous traitement de 300 à 500. Grâce à la conséquente augmentation des patients sous traitement, en juin 2014 le pays a atteint la barre symbolique des 500 000 personnes sous ARV – environ la moitié des personnes séropositives dans le pays.

MSF intervient dans le district de Chiradzulu depuis 1997 et y a introduit les ARV en 2001. Grâce au travail de dépistage, de mise sous traitement et de suivi des patients, le projet a atteint des résultats très satisfaisants et contribué à un ralentissement significatif de l'épidémie dans le district.

Real name: 
Barbara Fievez