Le Népal

Dimanche, 13 avril 2008 ou 01-01-2065, nouvel an népalais

Bonne et heureuse année 2065!

Ben oui, aujourd’hui on fête le nouvel an népalais, Bisket Jatra. C’est congé. J’en profite pour vous écrire! Bien sûr on assure une présence à l’hôpital pour les patients admis et les potentielles urgences.

Malheureusement, on ne peut pas participer aux festivités. En raison des élections récentes, nous sommes confinés à demeurer sur le terrain de l’hôpital.

Jeudi dernier, 10 avril, les Népalais ont voté pour élire une assemblée constitutionnelle. Actuellement, le Népal est une monarchie parlementaire ayant comme chef d’état le roi et comme chef de gouvernement le Premier ministre. Le roi actuel est le dernier roi à avoir dirigé le pays. On commence à annoncer les résultats des différents bureaux de vote mais cela prendra encore plusieurs jours avant de connaître le résultat final. D’ici là, certaines tensions peuvent survenir entre les différents partis politiques ce qui peut mener à quelques bagarres. C’est pourquoi il est plus prudent pour nous de se tenir à l’écart des rassemblements publics. Tout est calme dans Kalikot.

Le Népal est situé dans le sous-continent indien, entouré par l’Inde et le Tibet (Chine). C’est un des pays les plus pauvres, malgré sa richesse en paysages naturels et trésors culturels. Le Népal est bien connu des randonneurs et des grimpeurs en quête d’aventure. Moi-même j’y suis venue en 2003 pour y faire un trek dans la vallée de l’Everest. C’est un pays très montagneux, on y retrouve 10 des 14 plus hauts sommets du monde, dont l’Everest (Sagarmatha en népali), le point culminant de la planète à 8848m. Le Sud du Népal est occupé par les plaines du Teraï (environ 150m au-dessus du niveau de la mer), puis il y a successions de chaînes de montagnes sur toute la longueur du pays, de plus en plus hautes, jusqu’à l’Himalaya.

Géographiquement, le Népal peut être divisé en quatre régions naturelles.

  1. Le Teraï abrite environ 47% de la population népalaise. On y trouve quelques grandes villes, mais la plupart de la région est constituée de petits villages de 40-50 maisons au centre de vastes champs cultivés.
  2. Les montagnes du centre, une bande de 60 km de largeur, occupée par 45% de la population. La plupart des grandes villes s’y trouvent: Kathmandu, Pokhara, Jumla, Patan, etc.
  3. L’Himalaya, région hostile où vivent moins de 8% des Népalais. La plupart des villages se trouvent entre 3000 et 4000 m d’altitude.
  4. Le Trans-Himalaya dans l’Ouest, une haute région désertique, semblable au plateau tibétain.

Les régions montagneuses occupant les deux-tiers du pays rendent difficile la construction de routes et autres infrastructures. Il n’y a que 8500 km de routes pavées au Népal, ce qui contribue à l’isolement des différentes régions. La plupart des déplacements se font à pied sur d’étroits sentiers.

Le tourisme occupe une place importante dans l’économie du Népal mais l’aide étrangère demeure essentielle, tout comme le commerce avec l’Inde. La plupart de la population dépend de l’agriculture et environ 40% des Népalais vivent dans la pauvreté. Le Népal en bref:

  • Intitulé officiel du pays: Royaume du Népal
  • Population: 28,2 millions (NU, 2007)
  • Capitale: Kathmandu, ville très polluée, bruyante et poussiéreuse
  • Superficie: 147 181 km, 800km de longueur par 200 km de largeur
  • Langues: Nepali surtout et dialectes locaux
  • Religions principales: Hindouisme, Bouddhisme et minorité musulmane
  • Espérance de vie: 63 ans (H) et 64 ans(F) (NU)
  • Unité monétaire: la roupie népalaise, 1$CND = 63 NPR environ, 1Є = 100NPR
  • Drapeau: le drapeau népalais est le seul drapeau national qui ne soit pas quadrilatéral, il est constitué de 2 triangles
  • Décalage horaire: + 9 heures 45 par rapport au Québec (heure GMT + 5 heures 45)

À Kalikot, de février à avril, c’est la fin de la saison sèche. Le climat est très agréable. Il fait autour de 25 degrés Celsius le jour, sous le soleil cela paraît comme 30 ou plus. Aussitôt qu’on est à l’ombre ou qu’il vente, ça devient frisquet. Et lorsqu’il pleut, avec le degré d’humidité qui augmente, on a froid. Le climat a changé rapidement, les premiers soirs que j’ai passé à Kalikot, on avait froid. Mais maintenant, il fait bon tous les jours et soirs. Mais il ne faut pas attendre trop tard en fin de journée pour prendre une douche (à l’eau froide) si on ne veut pas frissonner! L’inconvénient avec toute cette sécheresse, c’est que la poussière réduit la visibilité, les montagnes sont dans la brume et on ne voit pas très loin dans la vallée, sauf pendant quelques heures après une bonne pluie où la visibilité est très nette.

La chaleur et le degré d’humidité vont augmenter au cours des prochains mois et la mousson débutera autour de la mi-juin. Pendant la mousson, les routes sont impraticables en raison de la boue et le seul moyen de transport entre Kalikot et la ville sera l’hélicoptère alors il n’y aura pas beaucoup de mouvements entre juin et septembre.

Vous pouvez situer Kalikot et le Népal à l’aide de Google Earth (Kalikot, Nepal). Pour en savoir plus sur le Népal, je vous invite à visiter le site web de BBC: www.bbc.com (cf “Nepal” puis “Country Profile of Nepal”).

One Response to “Le Népal”

  1. Ghislaine Télémaque Says:

    Salut Isabelle,
    Je te suis de très près depuis l’Arctique, à bord du Amundsen, en attendant de retourner en mission.
    Une question: Est-ce que l’état des routes en saison de pluie ressemble aux routes en Afrique?
    Autres questions: combien de projets que MSF gère au total au Nepal? Quelle est la composition médicale de ton équipe? l’organisation du travail sur le terrain?

    Je continue de te suivre avec beaucoup d’intérêt … Ici dans l’Arctique la clarté est omniprésente, le soleil brille encore même à 22:30 hres. La température varie entre -7 et -15 Celsius.

    Ciao … A bientôt!
    Ghislaine

Leave a Reply

*